Une jeune femme pleine de rêves

04/06/2020

Georgiana est une jeune femme roumaine pleine d’ambitions et de grands rêves. Son plus grand désir est d’aider les enfants et les adolescents des orphelinats.

 

Car elle-même a grandi en orphelinat.

Entre les discriminations dont fait preuve la société roumaine à l’égard des orphelins, et l’absence de mentor ou autre figure parentale, beaucoup d’adultes sortant des orphelinats de ce pays sombrent dans la pauvreté. C’est une population à risque, avec un taux élevé d’addictions, de prostitution, ou de parentalité adolescente. C’est pourquoi notre partenaire, l’ADDIP, intervient auprès de ces adolescents, menant diverses activités pour qu’ils retrouvent confiance en eux, pour les accompagner et les guider, pour leur redonner le goût des études et leur faire découvrir la “vraie” vie hors de l’orphelinat, afin qu’ils aient des ambitions et des projets de vie.

 

C’est en 2015 que Georgiana rencontre les équipes de l’ADDIP. Elle participe à un projet appelé “Ceux d’hier pour ceux d’aujourd’hui”, mettant en relation des adolescents alors en orphelinat avec d’anciens bénéficiaires de l’ADDIP ayant aujourd’hui une vie stable. Georgiana rencontre Maria et Cyprian, anciens bénéficiaires de l’ADDIP alors très impliqués dans l’association – nous vous avions parlé d’eux à plusieurs reprises. Le couple et la jeune femme nouent une relation de mentorat. Cyprian et Maria accueillent Georgiana pour les vacances de Noël, lui donnant l’opportunité de vivre les fêtes dans une ambiance familiale. L’adolescente voit en eux un exemple à suivre. Prenant part à plusieurs activités de l’ADDIP, Georgiana reprend confiance en elle. Elle est encouragée à poursuivre ses études. Elle finit le lycée en 2018 et s’engage dans des études supérieures dans le domaine du social. Elle témoigne : “l’équipe d’ADDIP m’a beaucoup inspirée. Ils m’ont aidé à mieux me connaitre, à croire en mes forces et à découvrir mon véritable potentiel.”

 

Aujourd’hui âgée de 21 ans, elle vit à Fagaras, près de Brasov et est financièrement autonome. Elle travaille au sein d’une ONG comme thérapeute auprès d’autistes via la méthode ABA. Elle garde contact avec les équipiers d’ADDIP avec qui elle a développé une relation de qualité. Madalina et Ezster (respectivement directrice et salariée d’ADDIP) lui téléphonent et la visitent régulièrement.

 

Pour elle, le plus grand changement dans sa vie a été de découvrir qu’elle pouvait avoir une relation personnelle avec Dieu. Elle en parle dans un blog qu’elle tient et dans lequel elle témoigne : “avec Lui j’ai appris à marcher, à aimer et à pardonner”.

Elle est par ailleurs bénévole dans un groupe d’aide sociale chrétien, pour lequel elle lève des fonds.

 

Passionnée par le fait d’aider son prochain, elle rend régulièrement visite aux jeunes de l’orphelinat de Fagaras.

 

 

Please reload

"Enfin quelque-chose à manger !"

15/06/2020

Une jeune femme pleine de rêves

04/06/2020

Confinés, mais pas abandonnés

17/04/2020

Un nouveau numéro d'Espérance

25/03/2020

2019 : les faits marquants

29/12/2019

1/2
Please reload

© Copyright 2015-2018 - La Gerbe - Mentions légales