Encore l'hiver en Roumanie

13/03/2015

Un nouvel envoi de matériel par poids-lourd hier, pour soutenir nos partenaires en Roumanie et les aider à continuer d'aider tant de familles:

 

"C’est encore l’hiver. Dans les cabanes, la vie est dure. Les provisions sont finies. Il n’y a plus de pommes de terre, plus de bois pour le chauffage et les commerçants n’acceptent plus de donner des aliments à crédit, ils veulent d’abord être payés de toutes les dettes en cours. Cette misère apporte avec elle beaucoup de peur, de frustration, de colère, de soucis parmi les familles que nous soutenons.

 

 

Voilà par exemple Bianca, qui vit avec ses 5 enfants dans une minuscule pièce, chez son beau-père. Le beau-père est âgé et n’a rien pour vivre. Aucune retraite, aucun revenu, aucune aide. Le désespoir le saisit souvent. La semaine dernière, il les a chassés de la chambrette, armé de sa hache, et ils ont dû fuir, craignant pour leur vie, sans pouvoir emmener quoi que ce soit.

Bianca s’est réfugiée avec ses 5 enfants chez un parent, dans une cabane de bois. Les 5 enfants dorment sur un seul lit et la mère, sur une chaise à côté, comme elle peut. On la voit épuisée, triste et très angoissée.

A un bout du village, nous lui avons trouvé une parcelle de terrain où elle voudrait se construire une cabane pour elle et ses 5 enfants. Les habitants du village voudraient l’aider dans cette construction mais il nous faut pour cela acheter les matériaux, environ 600-700 euros de bois, ciment, pierres, etc. Nous pourrons commencer la construction quand nous aurons cette somme. Pour l’instant, les enfants ne vont plus à l’école.

 

Daniel travaille comme ouvrier à la journée chez différentes personnes qui ont besoin de réparer leur appartement ou faire des travaux de construction, de peinture, etc. Il aide dans les maisons et les jardins, il accepte tout travail qu’on lui demande. Il est appliqué et doué, très consciencieux et est ainsi souvent appelé pour du travail.

 

De temps en temps il emmène avec lui ses 2 fils aînés pour gagner de quoi soutenir la famille. 13 enfants attendent jusqu’à ce que le père rentre le soir avec quelque chose à manger. Il a pu s’acheter au fur et à mesure tous les outils nécessaire, grâce à  son travail et à l’aide de la mission. Il accepte volontiers de l’aide mais ne s’attend pas uniquement à ce soutien. Ce père de famille est un battant et un exemple.

Il y a 2 semaines, il nous a demandés si on pouvait l’aider à acheter une voiture pour aller au travail et transporter plus facilement ses outils sur ses chantiers. Cela lui éviterait de devoir toujours payer quelqu’un d’autre pour qu’on l'emmène sur ses chantiers avec tout son attirail, cela lui permettrait aussi de ne pas manquer du travail car régulièrement, il lui arrive de devoir refuser un chantier pour la simple raison qu’il n’a trouvé personne pour l'y emmener. Il a trouvé une voiture avec un grand coffre et 9 places et nous demande de l’aide pour cet achat de 2000 euros."

 

Marta Oprita, Brasov, Roumanie.

Please reload

La course Hope360 pour Otema

23/10/2019

Hope 360 : Dernière ligne droite

19/09/2019

Journée mondiale de l'aide humanitaire : c'...

19/08/2019

Chargement sous canicule

28/06/2019

Citizen Day : L'Oréal à La Gerbe

28/06/2019

1/2
Please reload

© Copyright 2015-2018 - La Gerbe - Mentions légales