18 ans de soutien persévérant

11/04/2017

Notre association Béthel entre dans sa dix-huitième année de soutien social pour des personnes dans le besoin. Cette association s’est développée, structurée, professionnalisée, mais ses objectifs et son éthique restent les mêmes : utiliser les fonds obtenus par les activités commerciales et les dons pour une bonne autonomie et pour les projets humanitaires, comme un principal vecteur d’intégration sociale et pour porter les valeurs d’une société solidaire et intégrante. Le développement de Bethel permettra à toujours plus de personnes en difficulté de retrouver une identité sociale, c’est la seule raison qui nous anime.

 

L’année 2016 a été une année un peu difficile sur le plan économique. On a dû reconsidérer le modèle économique positionné entre le secteur associatif et le secteur de l’économie classique. Notre ambition a toujours été de concilier la réalisation d’une activité économique avec la recherche d’un profit, limité aux seuls besoins de notre développement. Un objectif du développement est de créer toujours plus d’emplois, de valoriser plus nos activités économiques et d’aider plus de familles et personnes en difficulté financière. Ce défi se révèle positif, à la fois, grâce à la continuation du partenariat avec La Gerbe, grâce aux magasins de l’association et aussi grâce à quelques donateurs.

 

L’année 2016 a été une année dense : augmentation de l’activité, création de l’atelier de restauration du mobilier, développement d’outils d’accompagnement socio-professionnel des salariés, des familles qui reçoivent des aliments, ou qui ont besoin d’une maison mieux équipée, ou des étudiants.

Pour l’atelier, on a dû louer un local qui comprend plusieurs pièces : l'une pour le stockage du mobilier, une autre pour celui qui est restauré, une pour la réparation et une pièce où on utilise les produits chimiques. Après deux échecs, on a trouvé un ouvrier sérieux qui est maintenant en formation. On dépend d’un spécialiste qui vient pour former l’ouvrier employé. On commence à voir quelques résultats et nous sommes confiants.

 

 

 Béthel a payé une équipe de charpentiers pour construire le toit de la maison d’une famille pauvre et, récemment, a contribué pour refaire le lien électrique de la maison d’une femme malade du cancer, dont la maison a brûlé le 2 février. On a discuté avec les charpentiers pour refaire le toit de la maison mais ce sera après la fonte de la neige qui a recouvert le pays.

Le besoin d’aide des plus démunis est grand mais les possibilités ne sont pas grandes … nous faisons tout ce que nous pouvons de notre côté.

Maria Mateescu

Please reload

La course Hope360 pour Otema

23/10/2019

Hope 360 : Dernière ligne droite

19/09/2019

Journée mondiale de l'aide humanitaire : c'...

19/08/2019

Chargement sous canicule

28/06/2019

Citizen Day : L'Oréal à La Gerbe

28/06/2019

1/2
Please reload

© Copyright 2015-2018 - La Gerbe - Mentions légales