top of page

Travailler... pour quel changement?


Éloignée de ma famille et de l’emploi depuis plusieurs années pour des raisons de santé, j’ai intégré le chantier d’insertion le 12 février 2024.

En effet, ma vie est différente depuis mon entrée sur le chantier insertion. D’abord, le travail étant une source indispensable de revenus, c’est le moyen de plus sain de subvenir aux besoins. Donc mon insertion me permet d’avoir une source de revenus pour faire face aux besoins du quotidien et par conséquent avoir une autonomie financière.

Ensuite, grâce à mon insertion, je suis sortie de ma solitude. Ce qui m’a permis de créer un lien social, ayant été bien reçue à La Gerbe, cela me permet d’exister socialement en m’offrant un cadre de partage, d’échange et d’expression.

Enfin, mon insertion me permet de développer mes compétences et qualités, ce qui est valorisant et me donne la confiance et l’estime en moi.

De ce qui précède, il sied de signaler que le travail est la condition pour l’existence, d’où la pensée de Voltaire qui dit que « le travail éloigne 3 grands maux : l’ennui, le besoin et le vice ».



J’évolue au service du tri des livres. En effet, le travail de tri est certes monotone et répétitif mais il est aussi passionnant car on apprend en travaillant grâce aux livres. La lecture procure du plaisir, aide à oublier les problèmes du quotidien et éloigne le stress. Au tri des livres, on se divertit, on se fait plaisir, on améliore la concentration et l’attention tout en acquérant la connaissance, ce qui nous fait oublier la pénibilité du travail.

Un autre aspect qui fait que le travail soit bien assuré est l’environnement. La Gerbe nous met à notre aise en nous entourant des éléments tant matériels qu’humains qui nous influencent dans nos tâches quotidiennes. C’est le plus, le rôle humain qui favorise le bon rendement.

D’abord la direction œuvre pour le bien-être des ses employés. Ce qui favorise la mise en confiance, la productivité et la satisfaction des salariés. Elle a mis en place une communication claire, un travail d’équipe efficace dans la diversité et le respect. Elle organise des réunions qui rassemblent (briefing du matin et de 13h, pause café du matin et de l’après-midi). Ce qui favorise la cohésion. Elle comprend les besoins des salariés en les accompagnant dans leurs démarches administratives, en les soutenant dans leur épanouissement et les encourageant dans les projets professionnels.

Aussi la bonne ambiance au sein des équipes. Chaque équipe vit comme une famille en s’entraidant et en restant très solidaire. Ce qui fait que les gens qui constituent l’équipe n’ont pas d’angoisse, ni de peurs et les risques d’ennui et d’erreur sont faibles. Cette unité entraîne la performance, un soutien mutuel, une bonne entente et une relation de confiance entre collègues.

Ensuite, les bénévoles qui constituent un maillon fort de l’association. Au regard du dévouement dont ils font preuve, cela ne peut que nous motiver dans l’accomplissement des tâches. En travaillant ensemble pour atteindre le même objectif et en partageant les expériences, cela nous rend plus dynamique au point de se sentir satisfait et épanoui. Enfin, ce sont toutes ces conditions réunies du vivre-ensemble qui font que le travail même s’il est répétitif devient source de bonheur.


Raïssa

Comments


bottom of page