top of page

Roumanie : un grand projet


L’ADDIP travaille auprès des enfants et des jeunes des orphelinats autour de Brasov, au centre du pays, afin de les mener vers l’indépendance et une vie stable. Les deux salariées de l’association, Madalina et Eszter, nous ont partagé un nouveau projet.



Le directeur du centre Osana, un terrain sur lequel se trouve une maison de retraite et un orphelinat travaillant avec l’ADDIP depuis quelques années, a proposé à l’association de reprendre la partie orphelinat. Il s’agit de quatre maisons familiales où des parents d’accueil vivent et s’occupent de plusieurs enfants et jeunes, et d’un bâtiment plus grand permettant d’accueillir davantage d’enfants. La structure familiale permet un meilleur suivi des enfants par l’ADDIP mais aussi par les parents d’accueil - dont certains sont d’anciens bénéficiaires. Un solide réseau de bénévoles permettra à l’ADDIP, si le projet aboutit, de continuer le suivi des enfants et jeunes des autres orphelinats avec lesquels l’association travaille.

Ce projet demande à l’ADDIP d’agrandir son équipe de salariés, ce qui constitue un nouveau défi que Madalina et Ezter relèvent avec leur dynamisme et leur entrain habituels.

Mélanie Huckel

bottom of page