Nos partenaires se mobilisent

La guerre affecte le travail de nos partenaires en Ukraine, mais aussi en Roumanie, pays frontalier fortement affecté par l’arrivée massive de réfugiés.


En Ukraine, à Vinnytsia, notre partenaire Charité est particulièrement actif grâce à son réseau d’églises et d’associations couvrant tout le pays et distribue du matériel (aliments, hygiène, médical) pour l’accueil des réfugiés et l’aide aux personnes vulnérables. A Alexandriia, l’orphelinat Source de vie s’est équipé pour pouvoir rester sur place et aider les réfugiés en transit vers l’ouest du pays ou vers l’étranger. A Makariv, l’association Salem permet à des familles avec enfant porteur de handicap ou ayant des problèmes de santé de trouver des solutions pour trouver refuge dans divers pays de l’Union Européenne. Les familles membres de l’association ont dû être évacuées pour fuir les bombardements incessants dans cette banlieue de Kiev.

En Roumanie, les associations Bethel, MEV et Trambulina se mobilisent pour l’accueil des réfugiés et l’aide à la frontière, et jusqu' en Ukraine. Nos partenaires collaborent avec des équipes de volontaires transportant du matériel. Claudia et Cristina, de Trambulina, ont notamment fait plusieurs allers-retours à la frontière pour aider à l’accueil et l’orientation des réfugiés ukrainiens. MEV a participé à la mise en place d’un centre d’hébergement grâce, entre autres, à nos envois réguliers de lits, d’électroménager, de nourriture et produits d’hygiène. L’ADDIP a mis en place un centre d’accueil pour des orphelins venus de centres de placement ukrainiens.

Tous sont reconnaissants pour la mobilisation française et le matériel envoyé. Les besoins sont et resteront importants même après le conflit. Nous espérons donc qu’un engagement durable se poursuivra après l’émotion.

Mélanie Huckel