Faire de l’aide humanitaire... depuis la France

Aujourd’hui, c’est la Journée Mondiale de l’Aide Humanitaire. L’occasion de mettre à l’honneur les travailleurs humanitaires qui quittent leur pays pour aider les populations moins privilégiées. Mais c’est aussi l’occasion de parler de ceux qui aident là-bas depuis chez eux.





Commençons par mentionner nos 430 donateurs (La Gerbe à Lézan comprise) qui nous permettent de poursuivre nos activités ou qui soutiennent directement les projets à l’étranger.

Il y aussi nos bénévoles, plus de 100 en 2020 (dont 70 réguliers). Ceux du magasin y créent une ambiance agréable et accueillante pour tous les clients, et nous permettent de bénéficier de l’apport financier des ventes pour faire tourner notre structure et envoyer du matériel chez nos partenaires. D’autres trient et conditionnent ce matériel avec amour et bonne humeur. Ils travaillent avec nos salariés en insertion – 42 en 2020, sans qui La Gerbe ne pourrait pas fonctionner à son rythme actuel. Ainsi ils ne sont pas seulement bénéficiaires mais aussi contributeurs de l'action humanitaire. Sans compter les services civiques et stagiaires qui s'ajoutent à ces joyeuses équipes.

A ceux-ci s’ajoute l’équipe des permanents, 10 personnes qui coordonnent ce fourmillement d’activités.

Comment ne pas mentionner aussi ici nos volontaires, partis quelques semaines ou quelques mois sur le terrain pour participer aux projets de nos partenaires. Si 2020 a stoppé les envois de volontaires à cause du contexte sanitaire, ceux-ci ont repris de plus belle en 2021 : 2 étudiantes se sont rendues chez notre partenaire Alo ! Mik en Albanie, un groupe scout a secondé les activités de l’ADDIP dans les orphelinats de Roumanie et pas moins de 5 groupes se sont succédés en Bosnie, auprès de notre partenaire Réconciliation.

Et enfin, nous profitons de cet article pour saluer nos 42 coureurs qui se sont engagés pour Hope360. En 2019, cet événement nous avait permis de donner un accès financier aux soins de santé maternelle à des femmes congolaises sans ressources qui ont pu ainsi être soignées à l'hôpital Otema. Cette année, c’est pour changer la vie de jeunes adultes roumains sortant des orphelinats que nos hopeurs s’engagent. Les fonds collectés financeront un projet mené par l’ADDIP qui permettra à notre partenaire de suivre des jeunes majeurs pendant un an après qu’ils aient quitté les orphelinats où ils ont grandi, afin qu’ils démarrent sur de bonnes bases pour mener ensuite une vie stable et devenir acteurs de la société. N’hésitez pas à rejoindre nos collecteurs en tant que coureur, cycliste et/ou marcheur, les inscriptions sont encore ouvertes !

Chacune de ces personnes, dont vous faîtes peut-être partie, contribue à l’aide humanitaire apportée par La Gerbe. C’est pourquoi il nous semble juste de les mettre à l’honneur aujourd’hui.