top of page

Roumanie : une activité qui se renforce


Claudia est française expatriée en Roumanie où elle dirige depuis quelques années l'association Trambulina pour venir en aide aux enfants marginalisés. Lors de notre dernière visite en 2018, elle venait de louer un bâtiment pour héberger les activités de l’association.



Lors de notre visite, nous avons pu voir les changements opérés dans le bâtiment : des travaux ont permis de l’adapter aux besoins de l’association.

Au rez-de-chaussée, un magasin solidaire de seconde main, alimenté par les dons de La Gerbe, permet à Trambulina de financer ses activités. Actuellement, une soixantaine de clients viennent chaque jour d’ouverture et deux salariées s’occupent du magasin, en plus de Claudia et de son bras droit, Cristina.

Depuis l’extérieur, une autre porte permet d’accéder au premier étage où ont lieu les activités avec les enfants : aide aux devoirs, atelier cuisine, travaux manuels, jeux de société ou d’extérieur prennent place dans une grande salle, une cuisine, une terrasse ou, si le temps le permet, au jardin. Les enfants peuvent ainsi se ressourcer et trouver une certaine insouciance. Ils sont aussi encouragés à être assidus à l’école, Claudia et Cristina suivent leur scolarité en lien avec les institutrices et les familles, fêtent leurs réussites et accompagnent leurs efforts. Une salle plus petite accueille des séances de thérapies par le jeu. Claudia nous raconte comment ce suivi permet aux enfants de s’exprimer autrement et dépasser ainsi leur traumatismes.

L’activité continue de grandir. Lors de notre visite, l’équipe du magasin venait d’être étoffée par une nouvelle embauche. Au premier étage, le nombre d'enfants soutenus par Trambulina augmentant, l’espace devient trop petit pour accueillir tout le monde. Claudia est à la recherche d’un nouveau bâtiment ou d’un terrain à acheter.

Mélanie Huckel

Kommentare


bottom of page