top of page

Porteurs d'espérance même en pleine guerre

Dans le contexte de la guerre, la Gerbe a commencé à soutenir en septembre 2022 le travail de YouToo, une association située à Kharkiv, à l’est de l’Ukraine. Ecoutons son président, Vyacheslav  (« Slavic ») Bondar.


“Notre Centre familial YouToo vient en aide aux familles confrontées à des circonstances de vie difficiles, aux enfants, adolescents et adultes victimes des conflits armés, par un soutien psychosocial et humanitaire. Nous avons actuellement deux centres opérationnels, à Vysokyi et dans le district de Saltivskyi à Kharkiv. Nous croyons qu'une société saine et heureuse commence par la famille !

Quand a été créé le Centre familial YouToo ? Avec ma femme Olena, nous avons débuté bien avant 2018 par des activités bénévoles, avec l'organisation "Une Espérance" pour du mentorat aux enfants orphelins. Après des années de travail fructueux, nous avons voulu non seulement aider les enfants orphelins, mais aussi agir en prévention de ces situations, en travaillant de manière holistique avec les familles. En 2018, le «Centre familial YouToo» a été fondé.

Quels sont les bénéficiaires de votre travail ? Ces deux dernières années, notre équipe a fourni une aide humanitaire à plus de 3000 familles, dont plus de 120 régulièrement. Plus de 1000 enfants et adolescents ont reçu du soutien psychosocial dans notre centre. Chaque mois, nos centres sont fréquentés par plus de 150 enfants et adolescents. Les psychologues de notre équipe ont consacré plus de 900 heures à la thérapie individuelle et de groupe, et environ 40 enfants consultent régulièrement un psychologue. Nous sommes reconnaissants envers chaque membre de notre équipe, nos sponsors et partenaires, grâce à qui nous pouvons mener à bien cette mission !

Quel impact a la guerre sur vos activités ? Depuis 2014 et plus récemment en 2022, les défis posés par les conflits armés ont conduit à des changements rapides au sein de notre équipe. Face à une invasion à grande échelle en 2022, nous avons dû modifier notre équipe en raison des migrations, élargir nos capacités et relocaliser notre centre. En février, nous avons commencé une aide d'urgence : assistance humanitaire, évacuations, aide aux victimes civiles et militaires, réinstallation des personnes, etc. En janvier 2023, nous avons ouvert un centre à Vysokyi pour les enfants et les adultes touchés par les conflits armés, suivi par l'ouverture d'un nouveau centre dans le district de Saltivskyi en février 2023. La situation instable du pays nous oblige à nous préparer constamment à de nouveaux défis et à aider inlassablement les personnes qui nous entourent.

Quelle part de la population de Kharkiv demeure encore sur place ? Environ 40 % des habitants de Kharkiv et de sa région se trouve actuellement à l'étranger ou dans d'autres régions de l'Ukraine.

Comment se déroule la vie au quotidien ? La vie de chaque Ukrainien a changé à jamais. Beaucoup d'entre nous ne peuvent même pas se rappeler la période avant-guerre et la routine que nous avions. Chaque jour, chaque Ukrainien doit s'adapter à de nouvelles crises, de nouvelles conditions, aux changements de lieux des combats et à l'évolution de l'économie. Il est impossible de s'habituer au fait que l'on peut perdre quelqu'un de proche, son logement, son emploi et ses économies à tout moment, ou devenir invalide. La seule constante est la relation avec Dieu, notre foi en Lui et l'espoir qu'il contrôle tout.

Quelles sont vos priorités pour mieux répondre aux besoins de la région de Kharkiv ? Notre équipe identifie actuellement trois axes d'aide prioritaires : - Le soutien et l’amélioration de la santé mentale de la population- L’aide humanitaire, notamment les produits d’hygiène et les denrées alimentaires- Le soutien aux malades et aux personnes chroniquement malades par le biais de médicaments, d’équipements de soins, d’aide à la recherche médicale et au traitement.

Que voudrais-tu ajouter pour nos lecteurs ?Nous souhaitons à chacun de ne jamais vivre les horreurs de la guerre. Pour ceux qui l'ont déjà vécu, nous vous encourageons à prendre soin de vous-mêmes, de votre santé physique et mentale. N'hésitez pas à chercher de l'aide et à demander de l'aide. Ayez confiance en Dieu, prenez soin de vous et de vos proches !




Propos recueillis par Michael Païta


Kommentarer


bottom of page