Mon histoire : ce que j’ai réussi en venant au centre de jour de Réconciliation

A l’occasion de la Journée Mondiale des enfants des rues, nous mettons à l’honneur le centre de jour de notre partenaire Réconciliation en Bosnie, qui accueille les enfants de familles pauvres de la ville de Zenica. La particularité du centre est de mêler les enfants de la communauté Rom, rejetés en raison de leur ethnie, aux enfants des autres communautés. Beaucoup de ces enfants mendient dans la rue ou ne vont pas régulièrement à l’école : les éducateurs du centre de jour les encouragent à aller à l’école (c’est une condition pour s’inscrire aux activités du centre) et les accompagnent dans leur scolarité par de l’aide aux devoirs mais aussi des apprentissages leur permettant de s’intégrer auprès des autres enfants. Suzana, une bénéficiaire de la communauté Rom, nous raconte son histoire.


Quand je suis arrivé au centre de jour, j'avais 8 ans. J'ai entendu parler du centre par ma sœur aînée qui y venait depuis plusieurs années. Au moment où le centre de jour a déménagé, ma famille a obtenu un logement. L’appartement est situé à proximité des nouveaux locaux et j'ai commencé à venir régulièrement, tout comme ma sœur. J'ai été surprise par le bon comportement des personnes envers moi. Je me suis aussi fait de nouveaux amis parmi les enfants qui viennent ici.

Malheureusement, au fil des années, certains éducateurs sont partis, mais d’autres sont venus les remplacer, alors nous avons rencontré encore plus de personnes au centre. J’étais très triste de ces départs, mais avec l'aide des nouveaux éducateurs, nous nous sommes rapidement habitués à ces changements.

Grâce au centre de jour, j'ai beaucoup appris. Mes résultats scolaires se sont améliorés. J'étais une très bonne élève, et maintenant je suis une excellente élève. J’ai davantage confiance en moi, si bien que cette année scolaire je suis devenue la déléguée de ma classe et je suis membre du conseil des élèves de mon école.

Beaucoup de ceux qui ont lu les poèmes que j'écris occasionnellement m'ont dit que j'avais un don pour l'écriture, donc à l'avenir j'ai le désir de publier mon recueil de poèmes. J'aimerais aussi fréquenter une académie militaire et devenir soldat. Tout le monde me soutient et croit en moi, à commencer par ma famille, mes amis et les membres du personnel du centre de jour. C’est précieux. Ils pensent que j'ai un bel avenir devant moi, et que je réussirai dans mes projets, car je ne suis pas une personne qui abandonne facilement.

Avec l'arrivée de volontaires d'autres pays dans notre centre, j'ai appris à jouer plusieurs instruments. J'ai appris beaucoup de belles choses de chaque éducateur, et je vois aussi en eux des amis plus âgés qui, en raison de leur expérience de vie, m'aident beaucoup à résoudre de nombreux problèmes.

J'ai maintenant 14 ans et je suis en huitième année, et je suis toujours une excellente élève. J'ai beaucoup d'amis, je joue, je visite de nombreux endroits. Mon jeune frère et ma sœur viennent aussi ici et passent de bons moments au centre de jour.