top of page

L’été sur le chantier insertion



Ces derniers mois, plusieurs salariés ont obtenu la réunification familiale, une belle étape. Mais les situations sont encore très instables pour ces épouses et leurs enfants nouvellement arrivés. Asif*, père de 4 enfants, était hébergé dans un centre pour demandeurs d’asile avant l’arrivée de sa femme et de ses enfants au mois de mars. Depuis, il a perdu son hébergement dans les Yvelines et la famille a erré quelques mois avant d’être prise en charge par le 115 au début du mois d’août. Depuis ils sont accueillis dans un hôtel à 70 km d’Ecquevilly. Même si ce sont des temps difficiles à traverser, nous gardons espoir que ces périodes de crises laisseront peu à peu la place à une situation beaucoup plus stable à la fin.


Sylvie Cuendet




Comments


bottom of page