Hôpital Otema : des nouvelles de l’une des premières bénéficiaires

31/07/2019

Construit en novembre 2018, Otema transforme déjà des vies. Comme celle de Clémentine, l’une des premières patientes. A l'occasion de la Journée Internationale de la Femme Africaine, nous vous présentons son histoire.

 

Depuis ses 15 ans, Clémentine souffrait d’incontinence. Enceinte suite à un viol perpétré par deux hommes, elle a mené sa grossesse à terme. Mais lors de l’accouchement, des complications ont causé la mort du bébé et une perforation de la vessie de la mère.

Elle devait porter des couches faites de morceaux d’habits, mais était considérée comme malpropre par ses amis et sa communauté à cause des odeurs d’urines dues à sa maladie. Pendant 22 ans, elle a été stigmatisée et marginalisée par sa communauté.

En novembre 2018, elle a été l’une des premières patientes de l’hôpital Otema. Pour atteindre le centre de santé maternelle, elle a parcouru plus de 400 km depuis son village. Une fois sur place, elle a été prise en charge. Après une intervention chirurgicale, elle n’avait plus de problème d’incontinence. Plus besoin de porter des couches qui l’infantilisait, plus d’odeur, plus de marginalisation une fois rentrée chez elle !

En début de mois, elle s’est rendue à nouveau à Otema. Mais c’était cette fois pour remercier l’équipe et présenter au personnel son fiancé. Elle leur a aussi partagé la bonne nouvelle de son début de grossesse, qui se déroule très bien.

Please reload

"Enfin quelque-chose à manger !"

15/06/2020

Une jeune femme pleine de rêves

04/06/2020

Confinés, mais pas abandonnés

17/04/2020

Un nouveau numéro d'Espérance

25/03/2020

2019 : les faits marquants

29/12/2019

1/2
Please reload

© Copyright 2015-2018 - La Gerbe - Mentions légales