"Réparer les femmes en RDC" : un combat reconnu


légende des 2 photos : rencontre entre notre partenaire Tony Elonge et le Dr Mukwege au CNGOF, congrès des gynécologues, en décembre 2015

Grande joie d'apprendre que le Docteur Denis Mukwege vient de recevoir le Nobel de la paix, avec Nadia Murad, militante yézidie !

La Gerbe félicite particulièrement le Dr Mukwege, célèbre compatriote et confrère de notre partenaire le Dr Tony Elonge, pour le prix Nobel de la paix reçu aujourd’hui.

Depuis bientôt 30 ans, le Dr Mukwege dédie sa vie aux femmes qu’il opère à l’Est de la République Démocratique du Congo, dans une zone régulièrement touchée par les conflits. Ce combat pour la santé et la réhabilitation des femmes, c’est aussi celui que mène le Dr Tony Elonge au centre du pays. Un combat reconnu au plus haut niveau grâce à ce prix Nobel.

Contexte

En République Démocratique du Congo, les violences sexuelles et le manque de suivi médical des grossesses et accouchements sont à l’origine de fistules, une blessure intime qui rend les femmes incontinentes et les excluent de fait de leur communauté. L’hôpital de Panzi, fondé par le Dr Mukwege en 1999 au Sud Kivu, et le futur hôpital Otema, projet de notre partenaire au Sankuru, visent à soigner ces femmes sur les plans physique, psychologique et social.

Continuer malgré tout

Le Dr Mukwege est devenu le porte-parole des femmes qu’il soigne. A cause de ce rôle, depuis des années, celui que l’on surnomme « l’homme qui répare les femmes » a plusieurs fois vu sa vie menacée (et tel est encore le cas aujourd’hui). Mais il continue inlassablement d’œuvrer pour elles.

Dans les traces du Dr Mukwege, le Dr Elonge leur dédie aussi sa vie. En attendant la construction de l’hôpital Otema au centre du Sankuru, il se rend régulièrement dans les petits villages de cette province au milieu du pays. Seul gynécologue de cette région, il ne compte ni les heures ni les déplacements à moto, à vélo et parfois à pied au milieu de la forêt équatoriale pour soigner les femmes qui n’ont pas accès aux centres de santé.

Au delà du signe de reconnaissance envers le Dr Mukwege, nous espérons que ce prix Nobel sera l’occasion de parler de la cause qu’il défend, sa cause, celle du Dr Elonge, mais avant tout, celle des femmes de la RDC.

Mots-clés :

© Copyright 2015-2020 - La Gerbe - Mentions légales