Vadim, de l'association Charité, reçu au parlement ukrainien

18/11/2016

Depuis 2009 nous travaillons avec l’Ukraine pour répondre à des besoins d’équipements divers identifiés par nos correspondants. Hôpitaux, centres de réhabilitation, orphelinats et homes d’enfants : les bénéficiaires se comptent en milliers de personnes. ce travail efficace et constant, notamment auprès des orphelins, a permis que se construisent des liens de confiance avec les autorités ukrainiennes au plus haut niveau de l’Etat.

Le 2 novembre, lors de la session de la Rada (parlement ukrainien), Vadim Dahnenko, le président de “Charité” a pu ainsi partager sa vision pour les orphelins et les enfants d'Ukraine.

 

« Je suis très honoré d'être ici, sur cette tribune, qui a vu défiler tous les présidents d'Ukraine. […]

Aujourd'hui, je veux vous parler de valeurs, de valeurs pour les enfants.

Je suis marié, j'ai quatre enfants, et mon but est que mes enfants vivent dans un bon pays et deviennent de bons citoyens.

Je me souviens qu'un ministre a dit un jour : « Il est impossible d'élever correctement un enfant sans famille ».

La première chose à transmettre à la nouvelle génération, ce sont des valeurs chrétiennes. Avec ces valeurs, nous pouvons construire des familles solides, qui construiront un pays fort.

Voici ma question pour vous aujourd'hui : voulez-vous vivre dans un bon pays ? Si oui, commençons par construire des familles solides. Si nous construisons des familles solides, notre pays deviendra fort.

C'est vrai, aujourd'hui nous sommes confrontés à de nombreux problèmes. Les divorces et abandons d’enfants se multiplient. Aujourd'hui, en Ukraine, il y a 700 orphelinats. Les enfants qui y sont placés ne savent pas ce que veut dire le mot « famille », c'est pour cela qu'en grandissant, ils tombent dans la délinquance.

Quelqu'un m'a dit un jour: « il faut visiter ces jeunes en prison pour les aider à se réinsérer ». Mais ce qu'il faut avant cela, c'est aller dans les orphelinats, et commencer le travail avec ces enfants pour leur éviter la prison plus tard.

Voici ma proposition : Nous voulons tous rejoindre l'Europe. Je suis d'accord mais faisons en sorte que l'Ukraine devienne un exemple pour l'Europe et non l'inverse ! Que l'Europe prenne exemple sur l'Ukraine pour construire des familles solides. Je vous propose de travailler à construire des familles solides. »

 

Le ministre de la jeunesse a répondu à ce discours :

« Beaucoup de choses intéressantes ont été dites. Nous allons travailler avec le parlement. Je suis d'accord avec vous sur le fait que, dans la religion, il y a des valeurs pour la famille. C'est vrai qu'un enfant ne reste pas longtemps petit. Il va grandir et c'est lui qui construira notre pays. J'espère que nous travaillerons ensemble. »

 

 

 

 

 

 

Please reload

La course Hope360 pour Otema

23/10/2019

Hope 360 : Dernière ligne droite

19/09/2019

Journée mondiale de l'aide humanitaire : c'...

19/08/2019

Chargement sous canicule

28/06/2019

Citizen Day : L'Oréal à La Gerbe

28/06/2019

1/2
Please reload

© Copyright 2015-2018 - La Gerbe - Mentions légales